Construction de solides dans Minecraft

Introduction

Voici une activité réalisée avec des élèves de cinquième primaire. L’idée de départ: construire une ville dont les bâtiments sont élaborés sur base de polyèdres.

Bienvenue à PolyLand !

Un monde géométrique

Les habitants ne savent construire que sur base de polyèdres. Vous venez d’être engagés pour réaliser la construction de nouveaux bâtiments. Les acheteurs ont des attentes très précises. Lisez attentivement le cahier des charges de chaque gratte-ciel afin de respecter les attentes des propriétaires. Les immeubles sont construits intégralement en verre.

Attention : côtés d’un bloc = 50 cm

À vos marques… Craftez !

Résultat

Objectif

  • Les élèves doivent construire des solides en respectant précisément les consignes.
  • Il s’agira de construire une ville faite de gratte-ciel basé uniquement sur des polyèdres.

Compétences / matière

  • Toutes les notions basées sur les polyèdres
  • Passer de la manipulation à la représentation semi-abstraite
  • Proportionnalité / règle de trois

Prérequis

  • Cette activité est un dépassement qui fait suite à de nombreuses activités de découvertes autour des solides.
  • Les élèves ont manipulé, construits des squelettes, des développements, etc.

Matériel

Élèves

  • Ordinateurs avec Minecraft Education
  • Chaque élève possède son compte
  • Souris (indispensable pour l’utilisation de Minecraft)
  • Bloc Lego 2×2
  • Matériel pour la construction de solides : squelette, développement, etc.

Enseignant

  • Ordinateur avec le monde de base
  • Minecraft connecté au compte enseignant
  • OBS studio pour enregistrer l’écran éventuellement
  • Projecteur (non indispensable) pour présenter aux élèves certaines actions

Logistique

J’ai déjà géré une activité avec Minecraft avec 13 élèves. Je disposais alors de 13 ordinateurs portables. Pour cette activité, j’ai eu 4 élèves qui disposaient chacun d’un ordinateur.

Préparation du monde

  • J’ai choisi un monde créatif plat. J’ai désactivé tout ce qui peut être perturbateur : monstres, explosions, etc.
  • Un panneau de départ qui présente la consigne générale (voir introduction).
  • Des panneaux éparpillés affichant les consignes de construction de chaque immeuble.
  • Si cela ne rentre pas en compte dans la préparation du monde, il faut veiller à demander aux élèves de construire leurs solides en verre : cela permet de faire des observations.
  • Pour le reste, je ne prépare rien de plus : j’aime l’idée que les élèves s’approprient le monde. Ils devront respecter les consignes, mais pourront aussi développer leur créativité en « habillant » le monde.

Contenu du défi

Les solides

Parallélépipède rectangle

  • Creux avec porte d’entrée
  • Hauteur : 10 mètres
  • Longueur : 5 mètres
  • Largeur : 2 mètres Représenter la hauteur à l’intérieur en béton jaune.

Prisme droit

  • Creux avec porte d’entrée
  • Base carrée
  • Creux avec porte d’entrée
  • Hauteur : 13 mètres
  • Côté : 4 mètres Représenter la hauteur en béton jaune

Pyramide

  • Pleine
  • Hauteur : 12,5 mètres Représenter la hauteur à l’extérieur en béton jaune.
  • Parallélépipède carré
  • Hauteur : 12 mètres
  • Côtés : 2,5 mètres
  • Représenter la hauteur à l’intérieur en béton jaune.

Prisme droit

  • Base hexagonale
  • Creux avec porte d’entrée
  • Hauteur : 2,5 mètres
  • Côtés : au choix Représenter la hauteur en béton jaune

Pyramide tronquée

  • Pleine
  • Base carrée
  • Hauteur de départ : 1400 mètres
  • Tronquée à : 1000 mètres
  • Côtés : 250 mètres Représenter la hauteur à l’extérieur en béton jaune.

Les développements

Nous n’avons pas fini cette partie. Nous avons réalisé un développement de cube. Voici le contexte :

La gravité dans ce monde est très particulière : lorsqu’un immeuble s’effondre, il s’ouvre et se couche à plat. Tous ses côtés restent entiers et attachés à au moins un autre côté.

Ligne du temps virtuelle

Je suis en train de travailler sur la construction d’un monde pédagogique sur Minecraft Éducation. Ce monde est centré sur la maquette de l’école que je suis en train de construire en ce moment avec les élèves (voir cet article). Autour de la maquette, je compte insérer différentes zones où les élèves auront des défis pédagogiques à réaliser.

J’ai voulu insérer dans ce monde une ligne du temps qui représenterait l’histoire de notre école. Cela me semblait faire sens puisque c’est lié à la construction de la maquette de celle-ci dans le même monde. Ce qui est intéressant, c’est que notre école a été construite en 2 temps (même 3, si on inclut la construction de la crèche). Nous avons commencé à construire la maquette du premier bâtiment (de 1933). Ce bâtiment est quasiment terminé et nous allons pouvoir entamer le deuxième bâtiment qui date de 1962.

La ligne du temps que j’ai réalisée permet donc de faire le lien entre la construction est l’histoire de l’école. En parallèle, cette ligne de temps servira de modèle. En effet, mon monde contiendra une zone de défi ou des élèves devront construire leur propre ligne du temps.

Je ne suis pas l’initiateur de l’idée. En effet, en parallèle, j’ai découvert le projet Minestory : un monde construit sur Minetest (une version ligne de Minecraft) qui contient une ligne du temps (de toutes les périodes de l’histoire) et des constructions liées aux différentes époques.

Je suis allé assez loin dans le temps puisque je ne démarre pas de la construction de l’école, mais plutôt de la création de la rue dans laquelle elle se trouve. Tant qu’à faire, je suis donc allé plus loin puisque notre rue porte le nom d’un peintre. Ce peintre est né en 1840 : cela m’a donc permis de démarrer ma ligne du temps depuis la création de la Belgique. Un drapeau belge commence donc le premier évènement de ma ligne du temps.

Pour le choix de l’échelle, j’ai fait simple : un bloc représente une année. J’ai utilisé différentes couleurs afin de naviguer facilement grâce à des repères visuels. J’ai relié chaque année clé à une ardoise qui présente succinctement l’évènement. Derrière l’ardoise, se trouve en général un tableau plus grand qui donne quelques détails supplémentaires.

Avant de commencer la construction 3D, j’ai d’abord réalisé une ligne du temps sur l’excellent site Frisechronos dont je parlerai prochainement sur ce site.

J’ai tenté de faire une vidéo pour vous présenter la réalisation :

Maquette virtuelle de l’école

Les élèves de P5B de M. Vincent ont entamé un projet sur le célèbre jeu Minecraft. Ici, nous utilisons la version Éducation du jeu : une version adaptée pour un usage pédagogique. L’objectif : construire une maquette virtuelle de l’école, en tenant compte des mesures réelles. La maquette n’est pas parfaitement identique : car les matériaux n’existent pas tous dans le jeu et que les mesures ne peuvent pas être respectées au millimètre près. En effet, un bloc du jeu fait 50 cm de côté.

Si ce projet est ludique, il s’appuie sur des bases pédagogiques et met les élèves en projet autour de compétences complexes. Les apprentissages liés sont multiples : mesurer, arrondir des nombres, réaliser des plans, etc. J’ai réalisé une description détaillée de la séquence pédagogique ici.

Je vous invite à découvrir le résultat actuel. Le projet n’est pas terminé. La suite viendra dans les mois à venir. C’est un projet à long terme. D’autres élèves que les P5B y participeront pendant les heures numériques. Enfin, cette maquette pourra être utilisée pour créer un escape game.

Pour réaliser ce projet, nous avons abordé d’autres thèmes :