Livre d’or

En tant qu’ancien de l’Institut de l’Annonciation, vous pouvez partager ici vos bons souvenirs. Ne vous inquiétez pas pour l’orthographe, nous ferons le nécessaire avant la publication finale : votre message ne s’affiche qu’après avoir été approuvé par le modérateur.

Partagez avec nous votre souvenir, en tant qu'ancien de l'école

 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
7 messages.
Diamanti Diana Diamanti Diana a écrit le 22 juillet 2022 à 15 h 44 min
Que de souvenirs.J ai fais mes primaires de 1974 à 1980.Mrs plus belles années d enfance avec Mme Finet Mlle Lemoine Mme Gondry Mme Leenaerts et su j ai bonne mémoire Mme Nagelmaekers et sœur Alice Je me demande ce qu elles deviennent.On allait à l église les vendredi on mettait des uniformes et en classe un tablier que je faisais exprès d oublier à la maison 😂et les bonbons chez Henri
madame Finet madame Finet a écrit le 13 mars 2022 à 20 h 02 min
Ce 7 mars 2022, j'ai eu la chance de rencontrer par hasard, monsieur Vincent et d'autres enseignantes avec leur classe sur la digue de Saint-Idesbald, endroit des classes de mer depuis plusieurs années et à ce moment précis, j'ai eu le déclic qu'il me fallait pour me décider à écrire dans ce précieux livre d'or.

Je vous préviens, ça va être long 😉

Retraitée maintenant depuis quelques années, j'ai eu le privilège d'enseigner à l'Annonciation et ce depuis 1971 sous le nom de madame Finet.

De magnifiques souvenirs me reviennent et lorsque je regarde les photos de classe, je me souviens, peut-être pas de tous les prénoms, mais bien de chacun(e) d'entre vous, mes élèves avec qui j'ai eu la chance de partager mes quelques connaissances, mes valeurs, mais aussi vos joies, vos craintes et vos peines et ainsi de vous soutenir. J'ose espérer avoir apporté ne fusse qu'une minuscule pierre à l'édifice de votre vie.

Pour certain(e)s ou pour leurs parents, j'ai été une institutrice médiocre, banale ou même invisible, mais pour d'autres, j'étais plutôt géniale. Sachez que pas un jour, je suis allée avec des pieds de plomb à l'école et pas un jour, je me suis découragée en me disant que je ne servais à rien. Et pourtant, je l'avoue, ça n'a pas été facile tous les jours, j'ai parfois pleuré et peut-être même devant vous qui me lisez.

Au moment du passage à l'euro en 2001, 2002, vous m'aviez surnommée «madame Euro» car j'avais eu pour mission de vous aider à apprivoiser l'Euro, comment convertir les francs belges en euro, jouer à acheter, à payer...

Pendant toute une période et certain(e)s se reconnaîtront, nous avons observé des phénomènes et expérimenté dans plusieurs domaines: électricité, éolienne, panneau solaire, sous-marin...

Puis, plus tard, je suis allée de classe en classe vous aider à un peu approfondir notre deuxième langue. Peut-être cela vous a-t-il un peu servi par la suite pour vos études secondaires.

Quelle joie aussi pour moi d'avoir parfois pu être la prof de vos sœurs et frères et même de vos enfants. Et oui! Fabienne et Sabrina

Lorsque vous me manquez, je me replonge dans mes albums ( découvertes, excursions, classes de mer, classes vertes, fêtes scolaires...) ou bien, je feuillette le cahier qui m'a été offert à la fin de ma carrière à l'initiative de madame Raymonde et je relis, avec une larme à l'oeil, tous ces petits mots gentils que vous m'avez laissés en cadeau.

Je vous remercie toutes et tous sans exception de m'avoir procuré ce plaisir de faire un bout de chemin en votre compagnie.

J'ai eu aussi l'occasion de rencontrer beaucoup de collègues, je ne saurais tous les nommer, mais beaucoup m'ont enrichie de leurs compétences, de leur enthousiasme et par leur bienveillance, j'ai une grande pensée pour sœur Anne-Marie, mon mentor en quelque sorte et sœur Alice protectrice maternelle de tous.

Je suis en admiration devant toute l'équipe actuelle d'enseignants qui conserve l'âme de l'école comme je l'ai connue et que je suis toujours régulièrement grâce au site de l'école avec monsieur Vincent qui s'investit beaucoup.

Pour terminer, une petite anecdote.
Un jour, un de mes élèves un peu turbulent, m'offre un beau narcisse et moi de lui montrer mon plaisir de le recevoir. Le lendemain, il m'apporte un gros bouquet de narcisses, alors je lui dis qu'il ne fallait pas car ça coûte cher et avec un sourire d'ange, il me dit: «Je ne les ai pas achetés, je les ai cueillis dans un parterre ici en bas à l'avenue Eisenhower». Cela partait d'une bonne intention!. Ce même garçon m'apporte un plateau d'oeufs en carton et je lui montre à nouveau que je suis contente de recevoir son cadeau. Pendant une semaine, il m'en a apporté des dizaines et des dizaines de chez l'épicier de la rue des Pâquerettes, si bien qu'un ami a pu faire l'isolation acoustique de son studio.
Patsy Patsy a écrit le 3 janvier 2022 à 12 h 48 min
J'ai aussi bien connu Mme gondry et Mme Libouton qui nous donnait cours de couture. Mme Finet et Mme Chantraine. En maternelle, Mme Remy et Mme Dominique. vous pouvez imaginer qu'il y a très longtemps 🙂
Adrienne Adrienne a écrit le 2 janvier 2022 à 19 h 14 min
Ma mademoiselle Ducoffre, une si gentille dame qui m’a appris pas mal de choses du quotidien que j’ai ensuite passées à mes enfants ????
Carine Carine a écrit le 2 janvier 2022 à 19 h 14 min
J'ai été là dans les années 70. Madame Gondry : j'adorais ce prof... Madame Libouton, madame Finet, madame Lemoine... quels souvenirs ????
Daniel Daniel a écrit le 2 janvier 2022 à 19 h 13 min
Comme professeurs, j'ai connu Mme Lemoine, mais mieux encore les puéricultrices : Mme Yolande, Mme Gisèle et Mme Bérengère. Je les ai eu toutes les trois entre 1988 et 1991.
Et ne pas oublier le célébrissime libraire Henri face à l'Institut où nous allions chercher des bâtonnets de réglisse.
La librairie se trouvait, je crois me rappeler, dans un faux sous-sol.
Je suis né en 1985, j'étais fort petit à l'époque dont je fais personnellement référence (1988-1991) mais ce sont mes premiers (et précieux) souvenirs.
Daniel Knops Daniel Knops a écrit le 2 janvier 2022 à 14 h 29 min
Bonjour,
Élève des classes d'accueil et maternelles de septembre 1987 à juin 1991. J'ai eu comme puéricultrices Mesdames Yolande, Gisèle et Bérengère en M1, M2 puis M3.
L'époque de sœur Alice qui veillait au grain et à ce que tous les élèves boivent leur soupe sans discuter !
C'était il y a... 30 ans déjà.
Meilleurs souvenirs.