Présentation de l’Institut de l’Annonciation

Il est inscrit sur la plaque murale du hall de l’école « est bénite en 1934 par Monseigneur Van Roy ». Mais selon les archives consultées, c’est seulement en 1941 que l’école est devenue l’institut de l’Annonciation.

 

En effet, la Communauté des Annonciades a repris l’école aux religieuses de la Retraite du Sacré-Cœur qui étaient retournées à Angers lors de l’occupation allemande. Il s’agit de deux structures. 

 

L’une située sur l’Avenue Jean Stobbaerts était une école payante qui comprenait :

·       Des humanités modernes économiques (classes de 6e et de 5e)

·       Une école primaire d’expression française (3 classes de 6e année)

·       Un jardin d’enfants (une classe).

 

L’autre : rue Josse Impens était une école paroissiale avec :

·       Un 4° degré bilingue (une classe)

·       Une école primaire d’expression française (3 classes)

·       Une école primaire d’expression néerlandaise (une classe)

·       Un jardin d’enfants (une classe).

Ces deux écoles, bien que situées dans des rues différentes, communiquaient par les jardins .

 

Aujourd’hui, c’est par les cours de récréation qu’elles se communiquent. Elles ont toutes deux évolué à travers le temps. En 1955, il y eut la fusion des deux écoles. En 1968, furent installées les classes d’expression française, rue J. Impens et en 1970, il y eut la suppression des classes modernes économiques.

 

Les deux unités ont traversé les orages de la guerre, du pacte scolaire de 1958 et de la bataille linguistique. Pas plus tard qu’en 2011, les élèves des deux écoles fréquentaient encore les salles de gymnastique des deux sites.

L’institut de l’Annonciation sise au 125, rue Joseph Impens compte en 2013, 377 élèves. Or en 1941, on ne dénombrait que 100 élèves francophones et 23 néerlandophones.