Le conseil des élèves

Parce que nous souhaitons notre école citoyenne et participative…

Les objectifs généraux de l’enseignement fondamental et de secondaire sont définis par le décret Missions

  • Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves ;
  • Amener tous les élèves à s’approprier des savoirs et à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle ;
  • Préparer tous les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures ;
  • Assurer à tous les élèves des chances égales d’émancipation sociale.

Vous pouvez consulter l’ensemble du décret ici.

Toutes nos activités, séquences d’apprentissages et projets sont dirigés dans ce sens. Préparer les élèves à être des citoyens responsables est pour nous, au-delà d’un objectif, l’âme de notre communauté. Nous souhaitons que nos élèves deviennent de réels acteurs de leur projet de vie, mais soient également investis dans la société. Le conseil des élèves est un outil essentiel pour nous et nous permet de construire une réelle culture de la participation.

Fonctionnement général

« Sois le changement que tu veux voir dans le monde » Ghandi

Du conseil de classe…

Des conseils de classe s’organisent régulièrement dans l’école. C’est l’occasion de faire le point sur divers sujets : les élèves peuvent donner leur avis, communiquer des idées, proposer des projets, etc. En début d’année, un délégué de classe a été élu de façon démocratique. En général, un suppléant est également choisi pour remplacer le délégué de classe en cas d’absence.

Le délégué de classe a un rôle primordial : il représente sa classe. Il doit pouvoir relayer les propos de chaque élève de la classe (même si parfois il n’est pas d’accord). Au fur et à mesure des années, le délégué de classe peut également devenir de plus en plus régulateur du conseil de classe. Dans les plus petites classes, l’enseignant joue le rôle de guide (gérer la distribution de la parole, le temps de parole, le respect des règles). Dans les plus grandes classes, le délégué est amené à jouer un rôle plus actif. Le délégué peut également transmettre des missions à d’autres élèves : gestion du temps, des débats, etc.

Une farde est transmise au délégué de classe en début d’année. Elle est destinée à recueillir les notes prises lors des conseils de classe, les PV des conseils d’école et tous autres documents utilisés pour ces conseils.

Le conseil de classe est autonome. Chaque classe organise un conseil de classe quand bon lui semble en fonction des besoins de la classe. Les élèves peuvent parler de projets de classe ou interclasses, de leurs émotions, de l’organisation de la classe, etc.

… au conseil d’école

Au cours de l’année scolaire, des conseils d’école sont organisés. Mme Raymonde, la directrice, et Mme Amina, l’éducatrice, planifient une date en informant les classes d’un ordre du jour du conseil d’école. Chaque classe se charge d’organiser un conseil de classe pour préparer le conseil d’école. Le déroulement du conseil de classe est identique, mais le contenu est dépendant de l’ordre du jour du conseil d’école.

Le jour du conseil d’école, chaque délégué se rend à la bibliothèque. Le conseil d’école est mené par notre éducatrice, madame Amina ainsi que notre directrice, madame Raymonde. Les délégués s’expriment tour à tour pour relayer le contenu de chaque conseil de classe. Ils sont porte-paroles d’un groupe. Au-delà de relayer les informations au conseil d’école, le délégué aura la mission ensuite de rapporter à sa classe les échanges du conseil des élèves.

Avec l’aide du cycle 4, madame Amina réalise un PV du conseil d’école. Les éléments déposés sur la table sont alors débattus par une cellule pédagogique pour voir ce qui est réalisable. Le PV est transmis à chaque classe. En attendant le nouveau conseil d’école, les projets soumis sont travaillés par l’ensemble de l’école en fonction des possibilités de chacun.

La démocratie est une valeur essentielle qui demande du temps. C’est tout autant une organisation, qu’une réelle philosophie à construire. Nous souhaitons que les enfants en perçoivent bien tous les rouages, son importance, et le poids qu’ils peuvent avoir en tant que citoyens responsables.

« La démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. »
Abraham Lincoln (16e président des États-Unis)

Un rôle pour tous

Si la description du projet aborde beaucoup le rôle du délégué, c’est parce que l’organisation générale tourne autour de lui. Néanmoins, nous insistons sur le fait que chaque élève est important et est acteur. Le délégué est un relai : il transmet les informations. Pour ce qui est des idées, de la construction des projets, de l’implication, c’est l’affaire de tous. Élèves, enseignants, éducatrice, directrice, parasoclaire… Tous forment un engrenage complexe où chaque rouage a son importance.

Représentation schématique

Effets concrets

Les conseils de classe et d’école ont un réel sens dans notre école. Ils permettent de réguler bon nombre d’aspects. Les enfants sont invités à s’impliquer dans l’institution pour améliorer la qualité de vie et construire tant un espace qu’une collectivité où chacun peut s’épanouir. Voici quelques projets initiés par les conseils, construits avec les élèves :

Installation d’un filet pour le foot

La gestion du football est importante pendant les temps de pause. Les conseils d’école ont permis de mettre en lumière qu’un horaire devait être organisé. Les filles ont également fait entendre leur voix, réclamant, à juste titre, l’accès à la zone du foot. Si tout cela a été géré au niveau organisationnel, un point posait problème au niveau des infrastructures. Le foot étant localisé sous le préau pour préserver l’espace de jeu des autres enfants, un problème se posait lorsque la balle sortait du terrain. Difficile, dans l’action du jeu, de prendre la balle en main pour la remettre en jeu sur le terrain. Cela occasionnait des frictions, tant avec les surveillants que les autres enfants : conflits, accidents, etc. Des classes ont émis l’idée d’équiper le préau d’un filet pour empêcher la balle de sortir du terrain. Les rouages de notre conseil d’école ont donc permis d’équipe le préau d’un filet sur glissières :

Cabane de jeux

Les temps de récréation sont parfois longs. C’est normalement un temps de pause dans les apprentissages où les enfants peuvent s’exprimer librement, construire leur identité sociale, se ressourcer, etc. Malheureusement, il arrive aussi que des conflits émergent : certains enfants s’ennuient, veulent s’insérer dans les jeux des autres, etc. Les délégués ont relayé un besoin de s’équiper en jeux d’extérieur. Nous avons alors fait plusieurs tentatives pour répondre à ce besoin. Des jeux disponibles dans un local à proximité de la cour. Des jeux dans des coffres construits par les élèves. Malheureusement, ces tentatives n’ont pas été fructueuses. Nous n’avons pas abandonné et trouvé une solution efficace. Nous avons installé dans la cour une cabane contenant les différents jeux proposés aux élèves.

Des toilettes neuves, une cour neuve

Nous avons entendu le besoin des élèves d’avoir des toilettes mieux équipées. Il est vrai que nos installations devenaient vieillissantes. Dans le même ordre d’idée, la cour de récréation avait également souffert du temps. En collaboration avec le PO, des travaux ont été planifiés. Les enfants ont maintenant un tout nouvel espace sanitaire dans une cour remise à neuf. Bien sûr, le conseil d’école nous permet de réguler les soucis qui émergent pendant les récréations : des règles cohérentes sont construites et nous construisons des démarches positives pour préserver cet espace où chacun doit se sentir respecté.

Tournés vers la nature

Un souhait général s’est fait entendre : plus que jamais, l’écologie, le respect de la nature sont des valeurs essentielles. Être citoyen responsable, c’est aussi être citoyen de la Terre. Nos élèves ont à cœur de protéger notre planète, tout comme l’équipe éducative. Nous ne ménageons pas nos efforts pour aller dans ce sens :

  • Des panneaux solaires ont été installés sur le toit de l’école.
  • Un poulailler est mis en place
  • Un potager est créé
  • Un compost est géré toute l’année

Bien sûr, ces démarches initient une réelle implication des élèves. Nous gageons que cette ouverture à la nature aura un impact positif sur nos élèves. Nos enfants ont bien conscience qu’ils sont les adultes de demain, mais qu’ils peuvent à n’importe quel âge s’impliquer dans des gestes écoresponsables.

L’école a participé à un projet compost. Nous avons, d’ailleurs, un compost de quartier. Les
enfants ont vécu des activités ayant rapport avec ce thème. Pendant celles-ci, ils ont appris
l’utilité d’un compost, mais aussi comment l’entretenir. Les élèves de maternelles ont même
créé un petit potager. Ce projet avait également pour but de limiter nos déchets et de ne pas
tout jeter dans la poubelle noire.

La quasi-totalité de l’école a participé à un projet « Clean up » avec Bruxelles-Propreté. Ce
projet consistait à nettoyer son quartier, à relever les incivilités et apprendre à chacun les
comportements adéquats. Des animations en classe étaient aussi proposées sur le tri des
déchets. Ce qui implique que l’école trie correctement ses déchets.